La lumière des hommes (Capsule 6) – Roch Saüquere

Voici une nouvelle façon de lire ces phrases pour qu’elles deviennent enfin limpides et compréhensibles. Imaginez une sorte de langage informatique, non pas binaire, mais à multiples dimensions, un langage “informatique” puissance 10000.

L’un des plus grands mystères de l’évangile réside dans le prologue de l’évangile selon Saint Jean qui démarre avec ces phrases d’une profondeur déconcertante :

Jean 1.1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. 1.2 Elle était au commencement avec Dieu. 1.3 Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle. 1.4 En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.

Que le personnage de Jean, le plus mystique des 4 évangélistes, l’auteur de l’Apocalypse, ait existé ou pas, cela n’a que peu d’importance. Finalement la question, c’est : comment, il y a 2000 ans, l’auteur de ces versets a-t-il pu saisir et comprendre l’importance d’un si grand secret, d’une si grande vérité ?

Une vérité qui a inspiré beaucoup de théologiens et d’exégètes par le passé. À travers les siècles, ils ont tenté de percer le Mystère et se sont toujours cognés contre ce mot irréductible : Parole ou Verbe (selon la traduction).

Il faudrait des centaines d’éditoriaux comme celui-ci pour à peine survoler les nombreuses interprétations savantes qu’ont suscité ces quelques lignes. Là n’est évidemment pas mon propos. Il ressort en tout cas de cette étude que tous ont été contraints d’aborder le mot “Parole” comme un symbole d’ordre métaphysique.

Je vous propose à présent de regarder tout ça avec nos yeux d’aujourd’hui. Le moment est venu en effet d’essayer de comprendre autrement les choses et de regarder le mot “Parole/verbe” dans sa signification la plus concrète, la plus terre à terre, au premier degré.

Lorsque l’on cherche un synonyme aux termes “verbe” ou “Parole” l’un des très bons candidats qui nous vient à l’esprit, est le mot “langage”, un mot très à la mode. Or qu’est-ce qu’un langage ? Un langage est un code, c’est la combinaison cohérente de symboles assemblés ou prononcés selon un certain ordre pour devenir efficient.

Il y a évidemment toutes sortes de langages. Le langage informatique nous permet aujourd’hui de comprendre qu’un langage peut être générateur de programmes, c’est-à-dire qu’à travers le Langage, la Parole peut devenir Verbe. Tout cela nous ramène naturellement à un fameux film : Matrix.

Jusque là, pour un homme moderne, rien de surprenant. Mais, comment expliquer que l’auteur des versets ait eu à son époque l’intuition que le monde réel n’était qu’un entrelacs de milliards de programmes ? Un Langage.

Cette connaissance a dû lui parvenir sous forme de message, par transcendance. Pour nous, voici une nouvelle façon de lire ces phrases pour qu’elles deviennent enfin limpides et compréhensibles. Imaginez une sorte de langage informatique, non pas binaire, mais à multiples dimensions, un langage “informatique” puissance 10000. Imaginez en fait le jeu “Sims” puissance 10000. L’univers des Sims a été entièrement écrit en langage informatique et paramétré selon des lois très précises. C’est la meilleure image que je puisse trouver. De fait, les “Sims” puissance 10000 pourraient dire : “Au commencement était le Langage, et le Langage émanait d’un programmateur, et le Langage était “dieu”. Le Langage était au commencement avec le programmateur. Toutes choses ont été faites par le Langage, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans lui. Dans le Langage était la vie, et la vie était la lumière des Sims”.

Dans notre monde qui serait ainsi entièrement conçu sous la forme d’un Langage créateur, il n’est finalement pas étonnant de retrouver un autre langage, un code, à la base de la vie : l’ADN, un programme génétique. Intuition encore si certains ont fait le rapprochement entre ADN et Adonaï qui signifie dieux au pluriel… ? L’ADN, un programme conçu pour s’adapter parfaitement au Langage de la création, à ses lois, à tous ces paramètres. Pas étonnant alors de constater que le règne du vivant s’emploie à favoriser une seule chose : le programme génétique de chaque espèce et l’évolution de celui-ci à travers elles.

Galilée en son temps affirmait déjà que le monde était écrit en langage mathématique. Faut-il en déduire que les hommes ne sont finalement que des robots biologiques, résultant eux aussi de ce langage universel à l’image des personnages du jeu “Sims”, dans une version en réseau infiniment plus complexe ? Ce serait alors une autre façon d’expliquer la 10ème plaie d’Egypte. Ceux qui “jouent” en réseaux “au-dessus” de nous doivent pouvoir en effet, à tout moment, couper le fil qui nous relie à la matrice. Cette idée vous révolte ? Il ne faut pas. Aussi tragique que soit cette compréhension des versets de Jean “Au commencement était la parole”, elle nous offre aussi de nouvelles et merveilleuses perspectives. Par exemple, si nous parvenions, de l’intérieur, à “craquer” le code universel, le Langage de la création, nous pourrions tout faire, nous pourrions demander à l’ADN de se régénérer éternellement ; nous pourrions à notre tour devenir des “dieux”. N’est-ce pas finalement le grand secret de l’alchimie ? Mais n’est-ce pas aussi ce qu’ont déjà réussi à faire nos dieux renégats, les fondateurs de toutes les religions et mythologies ?

A la différence de nous, ces créatures qui font évidemment partie de notre monde ont un accès direct aux codes de la matrice et ils détiennent les “crack code” du “Bios”. Ils peuvent ainsi interférer sur la matière en manipulant et en modifiant directement certaines lignes du programme. Je poursuivrais bientôt le fil de ce raisonnement. Nombreuses sont les implications qui en découlent. Nous réussirons à lever un coin du voile et de nombreuses réponses, par leur cohérence, viendront éclairer des zones qui jusqu’ici étaient restées dans l’ombre. Etes-vous vous prêts ? Ce travail de vérité ne nous fera peut-être pas toujours plaisir.

A suivre… Rendez-vous le 14 Juin 2017

Roch Saüquere

 

Photo: Encarna

Publicités

Une réponse sur « La lumière des hommes (Capsule 6) – Roch Saüquere »

  1. Après expériences sur un autre plan, voici quelques bribes d’ observations :

    Le verbe dont il est question est le son, le son quantique, une fréquence !
    Et toute création est faite de fréquences de lumière et de son de haute fréquence condensés !
    C’est l’énergie quantique qui correspond au divin qui régit toute création !
    Toute matière est du son et lumière de haute fréquence densifié !

    Quand à Jésus qui dit 87 fois dans le nouveau testament :  » Je suis le fils de l’homme  » !
    Ce qui signifie évidemment que l’homme est son père, un dieu, un être divin créateur ( voir Psaumes 82-6 que les chrétiens occultent de peur de voir et de ne devoir que compter sur leur pouvoir créateur personnel et non à l’extérieur, d’un dieu extérieur à l’homme ! Le bâton sur lequel ils s’appuient disparaitraient alors, et ils seraient alors déséquilibrés car ils sont, comme la majorité des humains, programmés pour ne pas croire en leur pouvoir intérieur, puissance créatrice des univers)

    Quand on demande à un terrestre qui est dans le paraître (de par la nature de la 3° dimension où il vit) : « Crois tu en dieu ? »
    La réponse pourrait être  » De quel dieu, extérieur ou intérieur ? »
    Cela ressemble à  » Crois tu en l’air que tu respires ? » En fait, tu ne te poses même pas la question du fait que l’air te traverse, tu es cet cet air, car le corps physique est fait de fréquences d’air condensé, plutôt du Chi, Qui ou Prâna condensé (énergie vitale) !

    Le soir, au coucher, quand on fait une sortie du corps physique pour atterrir dans une vibration différente où l’on ne respire que de l’AMOUR, et, où tout est lumière et son condensé, eh bien là, la question ne se pose plus, celle de croire ou ne pas croire en dieu car l’on EST simplement, on EST VRAI, on ne paraît plus, on EST la fusion de la lumière et du son divin, énergies quantiques qui s’entremêlent

    Tout est simple quand le mental est aligné au cœur et à l’âme ou soi supérieur !
    Pour cela simplement visualiser une sphère doré en le coeur et une autre dans le cerveau et les voir fusionner à environ 1 mètre devant nous !
    Cela protège des fréquences de l’illusion millénaire encodée en notre ADN ( Mais cela est une autre histoire longue et à développer en direct !)

    Si tu veux plus d’infos, tu peux d’abord me contacter par mail, et ainsi me donner ton telp si tu as envie de découvrir des infos intéressantes qui, j’espère, te feront gravir plus vite les marches de l’une des vérités !

    Bonheur et Joie
    Thomy

    
https://www.youtube.com/watch?v=SE9KjncFjLI&t=4380s

    Aimé par 1 personne

Répondre à Thomy Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s