Black-Out (Capsule 12) – Roch Saüquere

Ce que le prêtre cache à Solon, c’est que l’élite égyptienne, avec bétails et serviteurs, s’est aménagé un refuge dans des cités souterraines situées sous les pyramides.

Platon dans son introduction au dialogue de Timée, puis dans son Critias, nous fait un récit très détaillé et surtout très crédible de ce que fut le monde avant le dernier grand déluge qui ébranla la Terre, il y a environ 11 500 ans. Dans ces dialogues, Platon nous rapporte ce que Solon a appris au contact d’un vénérable prêtre Egyptien.

“Un des prêtres les plus âgés lui dit : O Solon, Solon, vous autres Grecs vous serez toujours des enfants ; il n’y a pas de vieillards parmi vous. — Et pourquoi cela ? répondit Solon. — Vous êtes tous, dit le prêtre, jeunes d’intelligence ; vous ne possédez aucune vieille tradition ni aucune science vénérable par son antiquité. En voici la raison. Le genre humain a subi et subira plusieurs destructions, les plus grandes par le feu et l’eau, et les moindres par mille autres causes. Ce qu’on raconte chez vous de Phaéton, fils du Soleil, qui, voulant conduire le char de son père et ne pouvant le maintenir dans la route ordinaire, embrasa la terre et périt lui-même frappé de la foudre, a toute l’apparence d’une fable ; ce qu’il y a de vrai, c’est que dans les mouvements des astres autour de la terre, il peut, à de longs intervalles de temps, arriver des catastrophes où tout ce qui se trouve sur la terre est détruit par le feu. Alors les habitants des montagnes et des lieux secs et élevés périssent plutôt que ceux qui habitent près des fleuves et sur les bords de la mer. Pour nous, le Nil nous sauve de cette calamité comme de beaucoup d’autres, par le débordement de ses eaux. Quand les dieux purifient la terre par un déluge, les bergers et les bouviers sont à l’abri sur leurs montagnes, tandis que les habitants de vos villes sont entraînés par les torrents dans la mer. Chez nous, au contraire, jamais les eaux ne descendent d’en haut pour inonder nos campagnes : elles nous jaillissent du sein de la terre. Voilà pourquoi nous avons conservé les monuments les plus anciens. En tout pays, le genre humain subsiste toujours en nombre plus ou moins considérable, à moins qu’un froid ou une chaleur extrême ne s’y oppose. Tout ce que nous connaissons, chez vous ou ici ou ailleurs, d’événements glorieux, importants ou remarquables sous d’autres rapports, tout cela existe chez nous, consigné par écrit et conservé dans nos temples depuis un temps immémorial. Mais en Grèce à peine a-t-on constaté vos actions et celles des autres peuples, soit par écrit, ou par tout autre moyen en usage dans des états civilisés, que les eaux du ciel viennent périodiquement fondre sur vous comme un fléau, ne laissant survivre que des hommes sans lettres et sans instruction ; de sorte que vous voilà de nouveau dans l’enfance, ignorant ce qui s’est passé dans l’antiquité chez vous aussi bien que chez nous.”

Tout d’abord il ressort de ce texte que les Egyptiens, à l’époque de Solon (VIIème siècle avant notre ère) étaient particulièrement au fait des questions de cataclysmes, connaissance héritée sans doute des Atlantes et qui résultait du traumatisme subi par ces derniers. Ensuite, notons que le prêtre est soit un peu naïf soit ignorant, lorsqu’il affirme que l’Egypte est préservée de ces black-out qui se succèdent à intervalle régulier grâce au Nil. Comme il n’est ni l’un ni l’autre, j’en déduis qu’il lui était impossible de révéler à Solon la raison véritable de cette préservation ; un précieux secret réservé aux seuls initiés des plus hauts degrés. De fait, l’explication du Nil est évidemment une simplification grossière. Pour preuve, le Nil n’a pas pu empêcher les ravages du black-out qui surviendrait plus tard et qui serait à l’origine de l’abandon brutal des hiéroglyphes.

Ce que le prêtre cache à Solon, c’est que l’élite égyptienne, avec bétails et serviteurs, s’est aménagé un refuge dans des cités souterraines situées sous les pyramides.

Ce secret absolu qui est à l’origine de la longévité unique de la civilisation égyptienne est malheureusement aussi ce qui causera sa perte. De fait, les luttes de pouvoir au sein du clergé, les conflits et les invasions successives viendront briser la chaîne de transmission du secret qui sera bientôt perdu. Ainsi, tout comme les autres nations, l’Egypte finira par se trouver à son tour à la merci du black-out suivant qui fera disparaître jusqu’au souvenir de cette immense civilisation. On imagine le désarroi du dernier détenteur du secret sur son lit de mort… on imagine aussi ce que serait le monde si la civilisation égyptienne avait perduré jusqu’à nos jours…

A chaque fois le black-out surprend par sa brutalité soudaine et renvoie les sociétés les plus brillantes à l’âge de pierre.

Ce texte nous apprend aussi qu’il y a plusieurs sortes de black-out touchant l’humanité avec plus ou moins de force, en fonction du cycle, et peut-être aussi de l’objectif des “faux Dieux” qui les déclenchent.

De fait, le black-out pourrait bien être un phénomène de régulation cyclique entre les mains de cette horde d’extraterrestres en rupture de ban que les peuples appellent les Dieux. Les créateurs de l’animal humain ont forcément prévu plusieurs portes de sortie plus ou moins radicales visant à contrôler le développement de leur créature. Les notions d’émancipation et de libre arbitre ne faisaient sûrement pas partie de leur projet lorsqu’ils ont conçu ce qu’ils considéraient comme un robot biologique, dont l’intelligence artificielle avait été programmée et configurée pour servir.

L’humanité ayant atteint un niveau démographique et technologique record, il faut s’attendre à ce que le prochain black-out soit au moins aussi global que celui dont le souvenir est parvenu jusqu’à nous sous le nom de déluge.

Il est important de comprendre que le black-out n’est pas seulement une affaire de destruction massive. Le prêtre décrit d’ailleurs assez bien le phénomène puisqu’il parle de peuples enfants pour décrire les populations victimes. Et il insiste sur l’absence de mémoire des survivants… Par delà l’anéantissement des populations et des édifices, il semble en effet que c’est l’esprit même de la civilisation humaine qui est à chaque fois frappé de plein fouet par le black-out. Le prêtre l’explique : lorsque les survivants se relèvent, ils sont devenus des ignares qui ont tout oublié de leur histoire… Prétendre que les gens qui vivent dans les montagnes sont des abrutis incultes est encore une simplification mensongère de la part du prêtre tenu au secret.

Un autre processus lié au cycle même de notre planète se joue à chaque fois lors de ces évènements planétaires. Lors des black-out, la fréquence d’onde vibratoire de la terre connaît une violente accélération et l’atmosphère subit une forte décharge magnétique qui a pour effet d’effacer la mémoire des hommes comme on efface la mémoire d’un disque dur en passant simplement un aimant au-dessus.

Nombreux sont les exemples de cités florissantes qui furent désertées du jour au lendemain sans avoir subi aucun dommage. On pense par exemple à Machu Picchu, et à d’autres cités d’Amérique du Sud et d’Asie. Les black-out permettent d’expliquer ces ruptures brutales qui défient la raison.

Notez enfin que le Critias, ce long dialogue destiné à décrire l’Atlantide dans les moindres détails, se termine au beau milieu d’une phrase, comme si le texte lui-même avait subi un black-out… Ce manuscrit “inachevé” de Platon est le signe d’une puissance à l’œuvre secrète et implacable- qui supprime systématiquement toutes traces susceptibles de réveiller la mémoire des hommes, et de les inciter à la grandeur.

Mais arrêtons-nous ici pour l’instant…

A suivre… Rendez-vous le 7 Novembre prochain.

Roch Saüquere

 

Foto: IMAGINA Fleeting | Cameron Sandercock

 

Publicités

4 réponses sur « Black-Out (Capsule 12) – Roch Saüquere »

  1. Bonjour Roch,
    Notre matière, notre substance vital disparait pendant se black out, mais si nous partons du principe que nous somment immortel, ou pense tu que vas notre énergie, (nos âmes) avant de réintégrer peut être un corps afin de , recommencer un cycle, si rien ne se perd, ou allons nous?
    Merci a toi Roch pour tes recherches, ta ténacité, et ta logique.
    Amitier Richard

    J'aime

  2. Les extras terrestres, qui seraient nos faux dieux créateurs FDC, dont tu parles (et il y en a beaucoup de races différentes) vivent eux aussi dans différentes strate dimensionnelle qu’ont créé les réels FDC, généticiens cosmiques qui nous ont créé avec un ADN divin !
    Puis, après une lutte cosmique qu’ils ont gagné au seing de leur ligné contre ceux qui voulaient nous voir grandir sans interférer sur notre évolution ( » La confrérie du Serpent « ), lutte qui a créé une explosion faisant naître notre soleil physique, ils ont modifié notre ADN des origines en 3 groupes :
    Au début, notre ADN était divin, uniforme, unique. Puis avec les diverses incarnation et diverses évolutions des humains, l’ADN s’est divisé en 3 groupes de couleurs différentes : ADN Bleu (avec une âme), ADN Blanc (sans âme mais seulement avec les 3 corps : mental, émotionnel et physique) et ADN rouge (des corps faisant fonction d’hôtes pour des entités qui en aurait besoin). Entre parenthèse, les sous fifres des FDC, à travers les grandes entreprises mondiales, mettent des codes vibratoires dans l’eau, et, cette eau codée permet aux FDC de voir, par transparence la couleur de l’ADN dans chaque corps humain ! Oui, par transparence car ces FDC sont aussi des dieux qui ont tous pouvoirs !

    Mais, contrairement aux prévisions de la matrice, actuellement, certains êtres ont de nouvelles couleurs d’ADN (violette / Jaune-dorée / vert-bleutée) dues à la réception de nouvelles particules solaires plasmiques et quantiques qui arrivent de plus en plus fort sur Terre ! Et ces nouvelles couleurs ADN affolent l’ombre qui n’a jamais prévu cette évolution !
    Les FDC, qui ne sont pas nombreux, arrivent à lire notre ADN grâce à la programmation quantique des sources d’eaux sur la planète Terre et depuis quelques siècles cela s’accentue !

    Toutes les idées établies d’une croyance qui annoncent que l’âme fait des progrès en s’incarnant de plus en plus est encore une idée programmée dans notre ADN par les FDC, car c’est le contraire qui se produit, soit : plus l’âme s’incarne et plus le corps perd contact avec son âme, et cette croyance est un élément qui arrange les FDC afin qu’il puissent à leur aise manipuler des corps de moins en moins conscients de leur connection avec l’âme d’incarnation en incarnation, donc de moins en moins capable d’activer leur puissance divine !
    C’est pour cette raison que l’on sait que les civilisations passées étaient beaucoup plus avancées que la nôtre, du fait de la connexion était plus forte chez les individus avec leur âme !
    Et de ce fait ils avaient compris la connexion avec les éléments comme :
    – la Fluorine qui permet aux rayons irisés de toucher le Soleil Central de la planète Terre, 
    – du relais avec l’obsidienne qui active rapidement notre ADN, 
    – du relais avec les veines d’or pour activer notre mémoire solaire dans notre ADN
    – des rayons irisés qui mettrait tout à plat sur terre s’ils pouvaient toucher le soleil central cristallin et magnétique de la Terre !
    – des racines des grands arbres qui aspirent à voir la lumière pour croître rapidement ! Aux origines, quand l’être humain touchait ces arbres immenses, il régénérait automatiquement son corps physique ! 

    Mais le hic, c’est que les FDC ont mis des barrière avant et après le Soleil Central de la Terre et aucune énergie ne peut ni entre ni sortir de l’intra terre !
    Ces FDC ont emprisonnés toutes ces énergies et encore d’autres importantes pour la Terre, par la mise en place d’une strate dimensionnelle autour du Soleil central à l’intérieure de la Terre qui est impénétrable !
    Si toutes ces barrières énergétiques n’existaient pas, l’humanité auraient des informations élevantes dont la société actuelle n’a aucune idée et qui sauverait le monde d’un claquement de doigt !

    Mais le Scoop, c’est que si la conscience humaine demande vraiment en conscience à ce que toutes ces énergies soient rétablies sur Terre, eh bien ce serait la baguette magique que les FDC n’ont pas prévue mais dont ils se doutent qu’elle est divinement puissante !
    Par exemple, verbaliser à voix haute cette demande :  » Je demande en conscience que les racines des grands arbres reviennent sur la terre ferme et fasse repousser les grands arbres ! »
    Voyez, c’est simple, il suffit de le faire chaque jour et pour tout ce qui est écrit en haut, et on verra le bonheur arriver comme par miracle, comme Cendrillon dans son carrosse de citrouilles dorées !

    Même les étoiles dans le ciel ne sont pas des étoiles, ce sont des vortex, des passages pour d’autres univers, mais les FDC ont magouillé comme les réalisateurs de cinéma à Hollywood….mais ceci est une autre histoire pour plus tard !!!

    Aucun humain extérieur à nous même, aucune technique ne peut déprogrammer l’ADN humain sur les codes d’illusion du plan de la matrice des FDC, mais il est possible de contourner ces codes, de les dévier… et cela rapidement avec les lettres de feu solaires et cristallines que Tara Glane Edition révèle depuis l’an 2000 aux humains !

    Le fait révélateur est que c’est la seule édition au monde qui parle de ces lettres de feu des origines et qui donne gratuitement des codes !

    Aucune autre édition française ne veut, ni ne peut parler des Lettres de Feu Solaires et Cristallines, car elles sont toutes et veulent rester inféodées à l’illusion des programmateurs de la matrice et de son plan de maintient dans l’énergie illusoire !
    Car tout est réel, dans ce monde, mais ce que les FDC manipulent, c’est l’énergie qui y est rattachée !
    Par exemple, on dit fréquemment à un ami :  » Rien n’est éternel, tout doit mourir un jour, même toi  » !
    Ceci est une programmation de notre ADN par les FDC depuis les origines !
    Pour renverser la situation, il suffit de répondre fermement en conscience  » Toi, tu meurs, si tu as envie, mais moi, non, je suis immortel en moi  » Et ainsi, l’on contourne l’énergie provoqué par cette programmation, You understand what I mine ?

    Alors, à chacun de nous de choisir :

    1°- de rester dans ce monde illusoire qui va encore plus se développer dans les années à venir avec les technologies actuelles ambiantes qui visent à nous polluer et casser notre ADN !

    2° – ou, alors, à essayer de s’en sortir en commençant à se pencher et à étudier les Lettres de feu qui sont de multiples codes donnés gratuitement (simplement le coût d’un livre livre pas plus de 18E), à la différence de certains chanels et autres qui font payer cher des codes, mais qui ceux ci sont des codes de l’illusion et donc qui nous enfoncent encore plus dans l’illusion et emportent avec elle les âmes, les esprits et les corps !

    Ne nous laissons pas berner en nous laissant bercer dans une illusion de bien être et d’état mirifique supposée ascension, alors que pour y aller, il est besoin comme dans une construction par étape, de passer par l’immortalité d’abord !
    Et ce n’est plus le moment de se perdre dans la satisfaction de l’égo car la terre et l’humanité a besoin de notre aide et surtout de notre discernement !
    Discernement en faisant fonctionner notre intuition, et comment :
    Voici l’une des pistes pour le faire :  se poser la question  » est ce que ce qui est présenté est vraiment du domaine lumineux « , puis, en silence, écouter seulement le battement de son coeur et attendre ! 
    Peut importe le temps,la réponse peut venir vite ou moins rapidement ! 
    Donc manifester de la patience qui est l’une des qualité à faire croître en nous pour comprendre ce monde compliqué !

    Mais si l’on sent une intrusion vocale ou une autre énergie, c’est l’énergie de FDC qui se manifeste, alors à chacun de nous de lui dire fermement de s’en aller !

    En fait, c’est ce phénomène qui, actuellement, envahit les chanels et comme leur égo s’enflamme dès qu’une voix étrangère se manifeste en eux, ils en sont flattés, alors qu’en fait ils sont piégés par les FDC, qui, eux, évidemment, font cela en douceur et avec intelligence intellectuelle car ils en ont beaucoup plus que nous, sachons le !

    Le genre humain a d’abord et avant tout de l’intelligence du coeur, c’est pour cela que la majeure partie des chansons françaises et autres parlent d’amour, de différents amour mais qui chacun mènent un jour ou l’autre à l’AMOUR INCONDITIONNEL !
    Amour inconditionnel =  » Amour sans attente aucune de retour, sans émotivité aucune, avec absence totale de jugement et une complète tolérance  »
    Le genre humain parle toujours d’un amour altéré car il est l’émanation de l’égo,et donc pas encore conforme à l’Amour inconditionnel, mais il arrive peu à peu à se reprogrammer et de toutes façon tous les différents amours mènent un jour ou l’autre à cet Amour inconditionnel !
    Et la musique en 432 Hz, mine de rien, mène facilement à cet état d’être !!!

    Vous me direz pourquoi savoir tout cela, eh bien parce que en le sachant (et c’est ça la puissance énergétique de l’être humain que veulent nous cacher les hordes de l’ombre et leur sous fifres….), les neurones du cerveau créent de nouvelles fréquences qui protègent l’individu de toutes les attaques par les ondes ! Et cela place celui qui lit ce texte sur un plan de pensée collective et non plus de son petit univers qui lui bouche l’appartenance à l’humanité !

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s