BLACK-OUT. Le virus humain n’est pas une créature divine (Capsule 16) – Roch Saüquere

Il résulte de tout ceci une chose douloureuse, en contradiction totale avec ce que prônent les religions du monde entier : le virus humain n’est pas une créature divine et la question de sauver l’humanité ne se pose même pas sur le plan divin

Il est temps de confronter, par souci de cohérence, la théorie du virus humain, des faux dieux et des black-out, aux grands courants culturels inspirés des principales religions du monde. Je vais donc encore vous demander un petit effort d’imagination, car tout ceci reste évidemment un jeu, une vue de l’esprit…

Nous avons imaginé que notre planète était sous le joug d’une bande de cloportes extraterrestres qui a isolé le système solaire du reste de la création. Ces faux dieux ont conçu le “virus humain” pour que celui-ci remplisse différentes missions dont la plus importante est le déclenchement du black-out. Le black-out est un cataclysme global qui se produit de façon cyclique au moment de l’alignement du système solaire avec le centre de la galaxie. Le black-out a pour but de maintenir opérationnelle la boucle spatio-temporelle dans laquelle notre système solaire se trouve enfermé. 

Il résulte de tout ceci une chose douloureuse, en contradiction totale avec ce que prônent les religions du monde entier : le virus humain n’est pas une créature divine et la question de sauver l’humanité ne se pose même pas sur le plan divin. Par conséquent les religions nous ont menti. Autre point qui découle du premier : s’il existe réellement, une guerre céleste entre le “bien” et le “mal”, alors le mauvais camp préside à la destinée de ce monde, et toutes les organisations religieuses sur lesquelles sont basées les sociétés humaines œuvrent en son nom.

L’objectif de l’autre camp est de faire échouer le prochain black-out afin de rétablir le système solaire dans l’ordre harmonieux de la création. Pour y parvenir, un “commando d’élite” a piraté le virus humain. Ce commando est composé de consciences immortelles. Ce sont les âmes dont parlent les traditions. Malheureusement, dès sa naissance, le virus humain subit un formatage qui efface les mémoires du commando d’élite. Ainsi, à l’intérieur de chacun d’entre nous, la conscience se débat en aveugle tandis que le virus humain reste la marionnette des faux dieux. Vous comprenez à présent pourquoi la base de toute quête de vérité est de se connaître soi-même. La célèbre devise placée sur le fronton du temple de la pythie de Delphes “Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers et les Dieux” prend tout son sens avec notre théorie.

Cette guerre des origines s’est perpétuée à travers le temps jusqu’à aujourd’hui. À chaque fois que le camp divin a cru toucher au but, l’autre camp a trouvé la parade et a su adapter ses défenses. Ainsi les consciences en sont toujours à rechercher des réponses à la question de leur présence sur terre, et les religions sont là pour apporter les mauvaises réponses… et la consolation si nécessaire.

Vous comprenez maintenant pourquoi il est crucial de se libérer de ces philosophies pernicieuses et de réaliser que les faux dieux qui contrôlent le destin de l’humanité depuis l’origine, sont tous sans exception des prédateurs infâmes dont le mépris pour la vie humaine n’a pas de limite. Une lecture objective de l’Ancien Testament, à la lumière de ce qui vient d’être dit, vous montrera que ces créatures n’ont eu de cesse de tromper, de diviser et d’asservir l’humanité. Et le Roi de ce monde, selon toute vraisemblance, est connu dans ce cycle actuel sous le nom de Yahvé. Tout est écrit noir sur blanc dans les Textes qui sont la mémoire déformée des anciens cycles. Il suffit donc de lire pour se rendre compte, par exemple, que ce Yahvé n’est absolument pas le Père céleste dont il est question dans l’évangile.

Voici d’ailleurs ce que dit Jésus aux scribes et aux pharisiens dans le temple : Jean : 8.44 Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur et le père du mensonge. Ou encore Jean 10.8 : Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands.

Ne pensez pas que je donne quelconque supériorité aux évangiles parce que je suis moi-même issu de cette culture. Nous l’avons vu dans TS n°39, la vie de Jésus a été inventée par les faux dieux comme toutes celles des autres avatars qui l’ont précédé. En réalité, toutes ces vies sont une transposition des étapes du cycle solaire (nous verrons plus tard comment le soleil joue un rôle considérable dans notre théorie). Il n’empêche, le message d’amour et de vérité contenu dans les paroles des évangiles provient incontestablement d’une source spirituelle authentique très pure et très élevée. C’est en vertu de cette “parole du Christ”, que j’ai choisi d’appeler l’autre dimension la dimension christique. Il convient maintenant d’imaginer que ce message a été délivré par une conscience dont le véhicule, le virus humain, n’a pas connu le formatage habituel. Comment est-ce possible ? Comment l’autre camp est-il parvenu à infiltrer dans notre dimension un corps pur, indépendant de cette loi immuable de la Matrice ?… Les manipulations génétiques, récoltes d’ovules et de semences dont ont témoigné les victimes d’enlèvements extraterrestres pourraient bien nous apporter la réponse. Du coup, la présence de “l’étoile” des Rois mages (TS n°10) lors de la naissance de Jésus devient également beaucoup plus claire. La parole christique s’adressait en tout cas directement aux autres consciences : Jean 15.19 Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui ; mais parce que vous n’êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait.

Le programme des “Immaculées Conceptions” se relance d’ailleurs peut-être à l’approche de chaque black-out. Cela expliquerait pourquoi plusieurs rois et pharaons ont ordonné le massacre des nouveaux nés masculins de leur pays. S’il s’agissait simplement de répondre à la peur suscitée par une prophétie, le procédé paraîtrait excessif. En revanche, si l’ordre s’appuyait sur une connaissance concrète en lien direct avec notre théorie, alors tout devient limpide. Avec le temps, les faux dieux ont-ils découvert le mode opératoire et les familles d’accueil de ces “naissances immaculées”? Font-ils en sorte de les empêcher en enlevant à leur tour les mères, et en procédant à des avortements ? Intéressant de voir comment tout s’imbrique à l’aune de notre théorie.

Malheureusement les faits sont là : le messager n’a pas permis d’éveiller assez de consciences pour empêcher le black-out suivant. Jean 14.30 : Je ne parlerai plus guère avec vous ; car le prince du monde vient. Il n’a rien en moi. De fait, nous savons que le retour du roi se produit toujours 3 ou 4 ans avant le black-out. Il n’empêche, une question subsiste : pourquoi Yahvé n’a-t-il pas supprimé le message lors de l’instauration du nouvel ordre mondial suivant ? La seule réponse logique, c’est qu’il ne pouvait pas le faire parce que certaines consciences s’étaient éveillées. Après le départ du “Maître christique”, et devant l’imminence du black-out, les éveillés quittèrent la Judée et se réfugièrent dans les profondeurs des grottes des Pyrénées. Après que le black-out ait dévasté la terre, ils tentèrent de répandre la Parole auprès d’une humanité retournée à l’état sauvage. Certains avaient même réussi à purifier l’ADN du virus humain qu’ils occupaient, le déprogrammant et devenant ainsi des êtres “Parfaits”.

Ainsi, à défaut de pouvoir éteindre l’incendie, Yahvé choisit d’en prendre le contrôle. Pendant que d’un côté, il ordonnait aux nouveaux maîtres du monde de lancer leurs armées sur les porteurs de vérité ; de l’autre, il leur demandait de conserver la Parole dans toute sa puissance, mais en l’insérant sous la forme d’un Nouveau Testament qu’il associa à l’Ancien qui était entièrement dédié à sa gloire. Par ce subterfuge, il détournait le message, s’attribuant le rôle du Père céleste et renforçant du même coup son pouvoir sur le troupeau humain. C’est par cette imposture que débuta l’ordre mondial que nous connaissons, et qui touche aujourd’hui à son épilogue. Face à la menace du prochain black-out, l’humanité doit donc se libérer du piège communautariste pour enfin s’unir en toute fraternité. Dans notre prochaine capsule, nous poursuivrons ce jeu amusant, et nous verrons comment cette théorie parvient à éclairer autrement notre histoire.

A suivre… Rendez-vous le prochain Dimanche 18 Février.

Roch Saüquere

 

Photo: IMAGINA Fleeting |Phil Mc Kay

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s