NOUVELLE révélation sur la Matrice – L’Au-delà…par Roch Saüquere (Capsule 26)

Alors que nous allons toujours plus en profondeur dans la description de notre Matrice, de nombreux lecteurs m’ont interrogé sur la façon dont nous devions considérer l’Au-delà.

Devant le danger que représente une telle révélation pour les faux dieux, pas étonnant que ces communications soient interdites par les religions, invariablement parasitées par des entités du bas astral, et empêchées par l’Ego qui mettra en avant ses doutes et sa superstition.

Alors que nous allons toujours plus en profondeur dans la description de notre Matrice, de nombreux lecteurs m’ont interrogé sur la façon dont nous devions considérer l’Au-delà. Je me suis superficiellement expliqué là-dessus dans l’avant dernière capsule, et il est temps d’approfondir la question. Toutefois, avant d’entrer dans le vif du sujet, abordons quelques notions de base qu’il est indispensable de bien maîtriser.

“Heureux qui comme Ulysse a fait un long voyage”

Quand les “Commandos d’élite” (autrement appelés Consciences christiques, Chevaliers, Pirates…) vivant au cœur de la “Matrice de lumière” (autrement appelée Matrice  originelle, Matrice Christique…), décident -abnégation ultime- d’infiltrer la Matrice des faux dieux, ils ne peuvent pas atteindre directement leur objectif : le virus humain.

Première chose : ils doivent entrer en stase et se projeter sous forme d’onde dans un premier point d’ancrage, à la frontière de la Matrice inversée (Matrice artificielle). Ce point d’ancrage présentera un état vibratoire encore très proche de la Matrice originelle. Il s’agira généralement de certaines catégories très spécifiques de soleil. à partir de ce premier point d’entrée, les “Commandos d’élite” (souvent réunis en groupe autour d’une mission commune), vont devoir de nouveau se placer en état de stase afin de descendre d’un pallier en se projetant plus profondément encore vers un autre point d’ancrage situé dans des couches plus denses à l’intérieur de la Matrice artificielle. Ils vont ainsi devoir répéter cette procédure à sept reprises avant de pouvoir enfin atteindre le virus humain de leur choix.

Nous avons vu avec l’avant dernière capsule que notre Matrice était conçue (pour faire simple) à la façon d’un oignon, sur le principe d’une intrication de dimensions intermédiaires que sont : l’espace matière, le bas astral, l’astral, etc.” Chacune de ces 7 dimensions majeures étant elles-mêmes constituées d’une infinité de couches intriquées qui tendent à une autocorrection (fusion) permanente. À chaque fois que les Pirates vont franchir un nouveau “sas”, ils vont subir un ralentissement vibratoire intense, et parallèlement, ils vont être soumis à une brutale accélération temporelle. Précisons que, dans la Matrice artificielle, le temps est l’énergie de substitution de l’énergie Christique immanente à la Matrice originelle. C’est le temps en effet qui permet de coaliser chacune des sept dimensions majeures de la Matrice artificielle. Par nature, cette force est donc totalement étrangère aux Commandos d’élite. Pensez qu’à l’arrivée, par projection, UN se sera donc dupliqué en SEPT, présents simultanément dans les sept couches de densité de la Matrice artificielle.  Imaginez une flamme bleue-blanche qui se subdiviserait -ou devrais-je dire multiplierait- en 7 flammes absolument identiques et connectées, sans rien perdre de sa splendeur et de sa puissance. Les Commandos d’élite qui parviennent, au terme de ce périple, à s’incarner au cœur de la matière, ont surmonté toutes sortes d’agressions et d’épreuves. Ils sont donc profondément désorientés. Or, c’est à cet instant où ils sont le plus vulnérables, qu’ils vont devoir affronter le formatage du virus humain qui va durer plusieurs années, et qui finira par annihiler tout ce qui pouvait subsister de mémoires en eux.

C’est ainsi que la Conscience Christique infiltrée dans le virus humain, va non seulement oublier le pourquoi de sa présence, sa mission, mais pire encore, doutera même de sa propre existence. Tombés dans les limbes, les Commandos d’élites sont alors la proie de la toile d’illusion que les faux dieux ont tissée à l’attention de chacun selon sa mission.

Aidées par de très rares interventions extérieures, tentatives souvent désespérées, les Consciences Christiques devront alors s’arracher au sommeil et puiser au plus profond d’elles-mêmes les ressources qui les amèneront à renaître. Et l’Au-delà dans tout ça ? Me direz-vous. Au risque de décevoir vos attentes, l’Au-delà, c’est-à-dire l’astral, est une dimension voisine de la nôtre, au même titre que le bas-astral. Régi par d’autres lois, l’Au-delà est simplement un autre espace-temps de la Matrice des faux dieux ; un autre plan vibratoire de la Matrice artificielle ; une étape (tout comme notre dimension qui n’est pas nécessairement l’étape finale) dans le périple des Commandos d’élite pour infiltrer le virus humain et mettre un terme à l’abomination des faux dieux.

Pour illustrer mon propos et mieux vous faire comprendre la structure de tout ceci, je vous invite à vous remémorer le film Inception de Christopher Nolan (2010). Dans ce film, les personnages font des rêves collectifs imbriqués à l’intérieur d’autres rêves. C’est une métaphore parfaite du plongeon des Commandos d’élite dans la Matrice inversée. Il y a ce même danger de se perdre sans espoir de retour, oubliant celui qu’on a été à l’origine ; il y a aussi le même phénomène d’accélération temporel qui fait que 5 minutes dans la première strate de rêve correspondent à une heure dans la seconde couche, à une semaine dans la troisième, et à une vie entière dans le rêve suivant… Voici ce que Dom Cobb (Leonardo DiCaprio) dit à propos des rêves : “Nous n’utilisons qu’une infime partie de notre potentiel cérébral quand on est éveillé. Mais quand on est endormi l’esprit est capable d’à peu près tout. Durant le rêve nous créons et percevons notre monde simultanément, et notre esprit s’en sort si bien que nous ne nous en rendons même pas compte. Et c’est ça qui nous permet de croire à l’illusion. Car les rêves font vrais tant qu’on est dedans. Ce n’est qu’au réveil qu’on remarque qu’ils avaient quelque chose d’étrange”. C’est exactement ainsi que fonctionne la Matrice artificielle. Et en même temps c’est l’inverse. N’oubliez pas que nous sommes dans une Matrice inversée avec effet miroir par rapport à la Matrice originelle. Ainsi, c’est au contraire à l’état d’éveil que la Conscience christique pourra utiliser tout son potentiel. Elle n’utilise qu’une infime partie de celle-ci tant qu’elle reste soumise à l’illusion dans laquelle la maintient l’Ego.

Les Egos (le symbiote de l’humanité, les virus humains programmés par les faux dieux) dont nous avons déjà étudié le pouvoir créateur, créent tous ensemble, en simultané, un monde aussi factice qu’un rêve : la Matrice artificielle. Dom Cobb pose alors la question suivante : “Vous ne vous souvenez jamais du début de vos rêves, n’est-ce pas ? Vous atterrissez systématiquement au beau milieu de l’action. On est arrivé comment ici…? Comment êtes-vous arrivé ? Réfléchissez…”

La question est valable pour nous tous. Un jour, au sortir du formatage, l’Ego (La programmation des faux dieux) a “pris conscience”, tandis que la Conscience Christique en nous s’est partiellement endormie oubliant sa mission : supplanter l’Ego et le soumettre (et non le détruire car il est l’interface avec la Matrice artificielle) ; utiliser le pouvoir du  virus humain sur la matière pour sublimer  l’ADN ; anéantir la Matrice artificielle en empêchant le déclenchement du Black-out. La Conscience Christique doit donc reprendre le contrôle du “rêve”, c’est-à-dire de la Matrice. Pour ce faire, elle doit réaliser tout d’abord qu’elle existe, et qu’elle est enfermée dans une illusion créée par l’Ego. Comment ? Certaines aides extérieures parviennent à agir dans cette dimension par le biais de la trans communication par exemple. Certaines synchronicités exceptionnelles peuvent également contribuer à l’éveil des consciences. Les synchronicités sont l’équivalent des totems du film Inception, ces petits objets que les héros portent sur eux en permanence afin de vérifier s’ils ne sont pas enfermés dans le rêve d’un autre. La montre est le totem de Dom Cobb, même s’il utilise le totem de sa femme : une toupie. Les voyageurs du temps, par leurs interventions vont également tenter de provoquer cette prise de conscience.

Malheureusement les faux dieux sont à l’affût de tous ces “bugs de la Matrice” qui représentent un réel danger pour eux. Pour brouiller les messages, ils utilisent des sous-programmes (entités parasites) qui vont -par exemple- s’immiscer dans les trans communications et enfermer de nombreux pratiquants dans le piège de la psychose et de l’obsession. D’autres chercheront à parasiter les interventions des voyageurs du temps. Certains s’amuseront à multiplier les synchronicités dès qu’une personne montrera de l’intérêt pour les signes.  Le but à chaque fois : stimuler l’Ego au point de lui faire perdre toute cohérence, interdisant alors toute contagion aux effets potentiellement ravageur. C’est toujours la même méthode.

Ainsi, au commencement, ayant constaté le déferlement inextinguible des Commandos d’élite dans leur création artificielle, et ne sachant comment l’endiguer, les cloportes ont mis au point le formatage du virus humain, et modifié la structure de la Matrice en y insérant l’intrication de sous-couches auto correctrices. Après quoi, il leur suffisait de laisser faire la programmation de l’Ego pour que l’illusion continue de se générer d’elle-même. Leurs interventions se limitant au déclenchement des fameux Black-out.

Alors que faut-il ajouter sur l’Au-delà ? 

Puisque la tradition nous apprend que ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, à n’en pas douter, les Commandos d’élite sont également prisonniers d’une illusion dans l’Au-delà. Ils ont donc le même travail d’éveil à accomplir… En raison de la structuration même du temps dans l’astral, le pouvoir créateur du virus humain sur son environnement y est encore plus effectif que dans notre dimension. Ainsi, l’Au-delà est-il plus étroitement surveillé, plus hiérarchisé, et doté d’un fonctionnement de groupe plus contraignant. La pseudo spiritualité qui imprègne le monde astral a en fait pour objectif le consentement de tous à l’égard du système. En échange de ce consentement, les Commandos d’élite les mieux lotis connaissent un semblant de sérénité, un état qui leur est vendu comme un équivalent du bonheur. Mais si l’on gratte un peu, on se rend compte que derrière ce paradis de façade, la “fureur” n’est jamais loin pour qui dérogerait à cette discipline de fer. Une autre imposture n’est pas très loin : la menace ultime, l’Enfer, où les Consciences christiques sont censées disparaître à jamais, après s’être jugées et condamnées elles-mêmes. Mais comment peut-on se juger avec équité lorsque l’on a toujours tout ignoré de la vérité ?

Ce tribunal satanique des faux dieux n’a décidément aucune légitimité. En entrant en contact avec l’astral, cette dimension immédiatement voisine de la nôtre, nous allons communiquer avec des proches défunts qui sont évidemment pris dans le piège de cette illusion. D’autres entités se présenteront sous le nom de “guides”, “anges gardiens” (Les vrais “anges gardiens” ne sont pas de l’Astral), “âmes sœur”, “Double”… En réalité, vous l’avez compris, ces entités ont été abusées et ne sont pas conscientes d’être simplement l’autre partie de nous-même, une autre partie de la même flamme bleue enfermée dans une dimension parallèle.

Il est temps de leur apprendre qu’ils sont en fait un autre nous-même égaré dans une autre dimension spatiotemporelle et que le chemin de l’éveil serpente à l’intérieur de nous. Devant le danger que représente une telle révélation pour les faux dieux, pas étonnant que ces communications soient interdites par les religions, invariablement parasitées par des entités du bas astral, et empêchées par l’Ego qui mettra en avant ses doutes et sa superstition. Il y a encore tant à dire et il serait si important d’être plus précis.

Alors que s’assombrit le ciel du Mordor, c’est sur une note d’espoir, car la compréhension d’une clef est toujours source d’espérance, que nous terminons la saison 12 de ce magazine, décidément pas comme les autres. En attendant n’oubliez pas. Vous qui lisez ces lignes, vous êtes assurément la résistance…

 

A suivre… Rendez-vous très prochainement !

Roch Saüquere

 

Foto: IMAGINA Fleeting | Christian Schloe

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s